La Ballade

D'ORPHEE

La Ballade d'Orphée reprend le célèbre mythe du poète musicien qui illustre tout le pouvoir du chant, de la poésie et de l'amour, face aux rigueurs de la mort, des enfers et des doutes. 


Les chanteurs, incarnant tour à tour Le Peuple, les Enfers, le Dieu Amour, Eurydice et Orphée bien-sûr, voyagent entre les mondes des vivants et des morts, des Dieux et des mortels.

 

Les violoncelles sonnent à la fois comme les trompettes des enfers, chantent tels les oiseaux du paradis, vibrent à la manière des cordes de la lyre d’Orphée ; tour à tour ils installent un décor différent et portent les voix des personnages comme un souffle. 

 

La ballade d’Orphée se vit comme un conte dit à voix haute à la veillée. De cette épopée musicale, sourdent l’intime, l’enfance, la nostalgie et la magie, une sorte de « parenthèse enchantée ».

En

IMAGES

En voir plus